Top

Quid Dragonfly ?

88 Digital / Google  / Quid Dragonfly ?
dragonfly

Quid Dragonfly ?

Malgré avoir déclaré à de multiples reprises l’abandon du projet « Dragonfly » en Chine, il semblerait que Google continue en secret son développement, en vue de conquérir l’Empire du Milieu.

Mais qu’est-ce que Dragonfly ?

Il y a quelques années, le géant américain avait travaillé, en partenariat avec la Chine, sur le développement d’un moteur de recherches destiné uniquement pour ce pays et entrant ainsi en concurrence directe avec le leader Baidu.

En effet certaines recherches contraires à l’avis du gouvernement doivent être et rester inaccessibles au public comme par exemple des requêtes associées au Xinjiang, au Tibet ou au massacre de la place Tiananmen.

La communication de cette information avait suscité la polémique, tant au niveau de l’opinion publique que du point de vue des collaborateurs.

Ces derniers considèrent cette stratégie comme un fléchissement de la part du groupe face aux exigences du gouvernement chinois, voire, contraire à son éthique.

En août dernier, ce sont 1000 salariés du groupe qui ont manifesté. Certains d’entre eux se sont joints à Amnesty International pour demander l’annulation du projet, d’autres sont même allés jusqu’à la démission.

Projet secret ou fake news ?

Lors d’une déclaration destinée à The Verge, Google nie en bloc la rumeur : « Cette spéculation est totalement inexacte. Tout simplement : il n’y a pas de travail en cours sur Dragonfly. Comme nous l’avons dit depuis de nombreux mois, nous n’avons pas l’intention de lancer Search [le moteur de recherche, NDLR] en Chine et aucun travail n’est en cours sur un tel projet. Les membres de l’équipe sont passés à de nouveaux projets ».

Toutefois, la firme n’a pas émis de réponse à la suite de la découverte par des employés de modifications apportées au code.

Le rapport publié par The Intercept fait état du scepticisme des employés face à cette affirmation ainsi que d’une découverte de pas moins de 500 modifications dans le code en décembre et 400 en janvier dernier.

De même, certains employés de la firme ont déclaré qu’une centaine de leurs collaborateurs travailleraient actuellement sur le projet.

Ces faits font donc l’objet de spéculation : Préparent-ils l’abandon du projet ou bien la poursuite du développement en vue d’une sortie prochaine ?

Share
No Comments

Post a Comment